Trois questions à Mara Harvey

Connaissances financières: une nécessité pour les filles aussi

Budget, épargne et investissements: une autre inégalité entre les sexes

Sur le marché du travail, des différences de genre apparaissent dans le choix des professions, dans les niveaux de salaires et les opportunités de carrière. Cependant, certaines disparités se retrouvent aussi dans le rapport à l'argent, à l'épargne, au capital et en matière de gestion financière. La bourse, la finance, le risque et les investissements semblent intéresser d’avantage les garçons que les filles et cela se reflète également dans le choix des filières universitaires. De plus, au sein des couples, malgré la parité reconnue depuis de nombreuses années, il semble souvent que c'est l'homme qui gère les finances de la famille. En est-il vraiment ainsi? Si oui, comment l'expliquer? Au cours d'une vie, les femmes se retrouvent elles aussi confrontées à des choix financiers: avec quelles connaissances et sensibilité y font-elles face?

Si l'on regarde l'histoire du secteur bancaire, on s'aperçoit que, dans le passé, les postes occupés par des femmes impliquaient des activités de secrétariat ou d'autres activités administratives et de soutien. La situation a changé au cours des dernières décennies, mais encore aujourd'hui, rares sont les femmes qui occupent les postes les plus importants dans un établissement de crédit, comme celui de directeur général ou de président d’un conseil d'administration, malgré une plus grande présence dans les fonctions de cadre. C'est par exemple le cas de Mara Harvey qui, après une carrière importante dans le secteur bancaire, a entrepris une reconversion professionnelle pour se consacrer davantage à ces sujets.

Pietro Nosetti: La finance, la bourse et le risque semblent intéresser particulièrement les garçons. Mais est-ce vraiment le cas et pour quelle raison? A la lumière de votre longue expérience dans le secteur financier, quelles sont vos considérations et réflexions en la matière?

Mara Harvey: Oui, je confirme que les questions en lien avec la bourse et les finances intéressent plutôt les garçons. Le langage de la finance et les messages que le secteur financier transmet à travers les médias et à l'opinion publique ont souvent des connotations plus masculines que féminines. C'est un phénomène mondial qui génère des inégalités sociales très profondes. Des statistiques réalisées dans de nombreux pays montrent que vers l’âge de dix ans, les filles reçoivent de l'argent de poche, pour des travaux effectués ou en guise de cadeaux, nettement inférieur à celui des garçons. Il faut donc réfléchir activement pour remédier à ce décalage souvent inconscient. Pour une égalité effective entre les sexes, mais aussi en raison des conséquences en terme de patrimoine financier à moyen et long terme de toutes les personnes, des interventions sont nécessaires à différents niveaux: famille, écoles et au-delà, pour motiver et encourager les filles à entreprendre des formations en lien avec la finance.

Les filles devront, elles également, prendre des décisions financières importantes tout au long de leur vie. Une formation dans ce domaine est donc utile. Comment faire? Avez-vous des conseils à donner aux filles et aux écoles du Secondaire II?

Tout d'abord, il faut faire prendre conscience aux filles - mais cela est valable aussi pour les garçons - que les choix financiers qu’ils font aujourd'hui ont des conséquences importantes sur leur vie future. Je vois très souvent des jeunes femmes donner la priorité à une vie de famille plutôt que de poursuivre une carrière professionnelle. Le choix est légitime mais il faut encore s'interroger sur les effets à moyen/long terme, également en ce qui concerne l'épargne et la retraite dont elles disposeront dans le futur. Bien sûr, parler aux jeunes d'épargne et d'un avenir lointain n'est pas facile et, pour cette raison, nous devons repenser la façon dont nous, les adultes, communiquons et gérons la finance. En fait, notre comportement affecte leur perception dès l’enfance. Par ailleurs, l'accent doit être mis non seulement sur l'épargne, mais aussi sur les opportunités et la nécessité d'investir en fournissant des connaissances économiques et financières solides leur permettant de faire des choix réléchis.

Selon vous, quelle figure féminine du présent ou du passé pourrait constituer une référence pour les filles en matière de gestion des finances?

Heureusement, il y a aujourd'hui quelques jeunes femmes qui ont fondé des start-up et qui sont des références dans le domaine financier. Ce sont des figures qui peuvent aider à mettre les filles à l'aise lorsqu'elles traitent de questions financières. Je pense par exemple à Rihanna, célèbre chanteuse, actrice et mannequin, mais aussi entrepreneuse bien connue dans le secteur de la mode et des cosmétiques. Un autre exemple est Whitney Wolfe Herd, la jeune fondatrice et PDG de la société récemment cotée en bourse Bumble.

Massimo Filippini

Mara Harvey a travaillé, durant vingt ans, au sein d'UBS Wealth Management et a occupé diverses fonctions de direction en Suisse et à l'étranger. Elle a publié «Women and Risk : Re-writing The Rules» (2019) et «A Smart Way to Start» (série de livres pour filles et garçons, 2018-2021). Elle a fondé et dirige Smartwaytostart.com.

Comment Iconomix aborde ce sujet concrètement?

Module «Comment établir son budget?»

Le «Jeu du budget» met l'accent sur la composition du budget des ménages via des profils différents: de la personne seule à une famille.

Module «Connaissances financières»

Le Challenge en ligne est basé sur les connaissances financières via des mises en situation et en action; d'un niveau facile à élevé.

Module «Argent et bonheur»

Le jeu «Ciao CASH» aborde les questions suivantes: Comment gérer son argent? Quels sont les dangers de l’endettement?

Container «Compétences numériques en finance»

Ce container thématique présente trois champs d’action en ligne importants pour les jeunes: faire du shopping, gérer son budget et jouer en ligne.

Pour en savoir plus

Article de:
Pietro Nosetti
créé le 31.03.2022
changé le 10.05.2022