Module «Politique monétaire»: un article spécialisé pour remplacer Mopos

À période exceptionnelle, mesures exceptionnelles: la crise financière des années 2007 et 2008 a profondément modifié la politique monétaire, en Suisse et dans le monde entier. Comment décrire la politique monétaire actuelle? Un nouvel article spécialisé d’Iconomix s’est acquitté de cette mission.

Depuis 2015, la politique monétaire de la Banque nationale suisse (BNS) repose sur deux piliers: le taux d’intérêt négatif et la disposition de la BNS à intervenir, au besoin, sur le marché des changes. Il s’agit de deux mesures non conventionnelles de politique monétaire qui, dans la situation actuelle, sont indispensables pour garantir la stabilité des prix.

Il n’est pas facile d’expliquer pourquoi cette nouvelle orientation de la politique monétaire a été nécessaire ni les étapes qui y ont conduit. Dans le module «Politique monétaire» récemment remanié, Iconomix explique les mécanismes de base de la politique monétaire, puis en déduit les mesures non conventionnelles de politique monétaire appliquées actuellement. Ce nouvel article spécialisé remplace la simulation Mopos qui avait été lancée il y a 14 ans.

Toutes celles et tous ceux qui connaissent bien Iconomix se demanderont pourquoi l’outil de simulation tant apprécié et axé sur la pratique a été remplacé par un article spécialisé. La raison est simple: l’outil Mopos présentait un certain nombre de lacunes.

Pourquoi Mopos a-t-il été abandonné?

Tout d’abord, le modèle économique sur lequel reposait Mopos était calibré pour la Suisse des années 1990, une époque où le taux d’intérêt nominal des obligations en francs d’une durée de cinq ans au moins était compris entre 2,7 et 6,8%1. Dans ce modèle, la limite inférieure du taux d’intérêt était fixée – comme cela était courant à l’époque – précisément à 0%. Mopos ne fonctionnait toutefois pas correctement lorsque le taux d’intérêt s’approchait de la limite inférieure («piège des liquidités»).

De plus, Mopos représentait un scénario dans lequel la politique monétaire consistait uniquement à gérer les taux d’intérêt. Les instruments non conventionnels de politique monétaire tels que le taux d’intérêt négatif ou les interventions sur les marchés des changes n’y avaient aucune place. En outre, les scénarios mis en œuvre dans Mopos («Eaux calmes», «Menace de déflation», etc.) posaient problème: en raison de leur mode de construction, les chocs induits par le modèle stochastique (appelés «innovations») n’étaient pas indépendants l’un de l’autre, comme cela aurait dû être théoriquement le cas. L’outil présentait donc systématiquement des erreurs de prévisions.

En collaboration avec des spécialistes de la Banque nationale, Iconomix a longuement réfléchi à la meilleure façon de «sauver» Mopos. L’équipe souhaitait trouver un modèle macroéconomique moderne structuré de façon aussi transparente et simple sur le plan didactique que le modèle néo-keynésien sur lequel reposait Mopos2. Il est toutefois apparu qu’un tel modèle n’existe pas, pas même sur le long terme.

Les avantages du nouvel article spécialisé

Il a donc semblé plus honnête de se distancer d’emblée de l’approche pratique adoptée dans l’outil de simulation et d’opter pour un article spécialisé compréhensible et clair. Celui-ci utilise des schémas et des graphiques pour expliquer le mécanisme de base de la politique monétaire puis en déduit, de manière pragmatique, le mode de fonctionnement de la politique monétaire non conventionnelle menée actuellement.

D’un point de vue didactique, l’analyse de l’article spécialisé est réalisée dans le cadre d’un set d’exercices à plusieurs niveaux. En vue d’un approfondissement optimal, six textes originaux – études, exposés et extraits de publications de la BNS – ont été sélectionnés et contextualisés dans une brève introduction.

Le module «Politique monétaire» a été remanié début avril 2022. À cette occasion, l’outil de simulation Mopos a été mis hors service; il n’est plus disponible que sur demande. Pour les raisons susmentionnées, Iconomix recommande toutefois de ne plus l’utiliser dans les cours. Nous espérons que les nombreux fans de Mopos comprendront nos réflexions et sauront identifier les avantages de notre nouvelle approche. Nous vous remercions par avance de vos commentaires et réactions.

[1] Évolution des taux d’intérêt suisses: une perspective de 1852 à 2020 | La Vie économique – Plateforme de politique économique.

[2] Pour consulter l’article spécialisé sur le modèle utilisé dans l’outil de simulation Mopos, se reporter ici (en allemand).

Module «Politique monétaire»

Via six articles spécialisés le mécanisme de base de la politique monétaire, le processus décisionnel qui le sous-tend et l’actuelle politique monétaire non conventionnelle sont expliqués.

Portrait von Manuel Wälti
Article de:
Manuel Wälti
créé le 07.04.2022
changé le 07.04.2022

Vous souhaitez nous faire part de vos commentaires? Nous apprécions tout type de feed-back.

Votre feed-back