Banque nationale suisse
De la fève au lapin: le baromètre du cacao
Marché et commerce
()
162 Visites
De la fève au lapin: le baromètre du cacao
lundi 26 mars 2018

La production de cacao est-elle durable?

La récolte de fèves de cacao est toujours effectuée de manière traditionnelle.Source: pxhere.com

Un demi dollar par jour; c’est le revenu moyen d’un cultivateur de cacao dans le plus grand pays producteur au monde, la Côte d’Ivoire. Deux dollars; c’est le salaire pour accéder au seuil de pauvreté. Une différence qui remet en cause la durabilité de la production d’une matière première produite au Sud et consommée au Nord:

En cause, la faible productivité de petits cultivateurs indépendants qui ne participent qu’à la première partie de la chaîne d’approvisionnement du chocolat.

Une chaîne dans laquelle ils possèdent un faible pouvoir de marché. Peu organisés, ils négocient surtout avec deux acheteurs principaux (Barry Callebaut et Cargill) qui transforment le 70 à 80% de la production mondiale. Au final, la valeur ajoutée du chocolat est concentrée entre le vendeur (44.2%), le fabricant (35.2%)… seule une part de 6.6% revient au cultivateur.

Une situation aggravée par des paiements aux producteurs souvent indexés sur le prix fluctuant du marché du cacao dont les prix réels ont fortement diminué depuis 30 ans:

Dans ces conditions, la durabilité de la production n’est pas assurée et de nombreuses initiatives publiques et privées voient le jour. En Suisse, la plateforme cacao durable, issue d’un partenariat public-privé, fixe l’objectif d’importation de cacao de production durable à 80% pour 2025. Barry Callebaut, au travers de son programme «Forever Chocolate», à 100%.

Des objectifs ambitieux pour éviter que les cloches ne reviennent de Rome… bredouille!

Pour en savoir plus

Cet article est une contribution d’un invité. Son contenu n’engage que la responsabilité de l’auteur.

× Nous avons bien reçu votre commentaire et vous en remercions. Il a été traité avec succès.

Commentaires

Nombre de caractères restants: 800
captcha

Aucun commentaire n'a encore été publié sur cette page.

Formulez le premier commentaire.