Banque nationale suisse
Hausse des salaires...ou pas ?
Emploi, revenus et conjoncture
Les hommes et l’économie
()
78 Visites
Hausse des salaires...ou pas ?
mercredi 10 avril 2013

Chaque année, on se plaint d'un effritement du pouvoir d'achat et de l'inexistence d'une hausse réelle des salaires. Pourtant, les statistiques disent tout autre chose.

Chaque année. Au moment de discuter des hausses salariales, la polémique fait rage. Les augmentations concédées par les employeurs, affirment les syndicats, ne permettent pas une vraie hausse des salaires réels (c’est-à-dire ajustés de l’inflation et de la hausse du coût de la vie, a compris des charges comme les assurances maladies). Sur le court terme, cela semble parfois vrai. Mais qu’en est-il sur le long terme ?

Deux fois plus sur une vie

L’Office fédéral de la statistique a publié une très intéressante étude sur l’évolution des salaires nominaux et des salaires réels depuis 1939. Et sur ce très long terme, la constatation est claire: les salaires réels ont plus que triplé !

Il est d’ailleurs intéressant de constater que, hormis quelques périodes de graves crises économiques (et la Deuxième guerre mondiale), les salaires réels sont constamment en hausse en Suisse. De peu certes, mais cette accumulation de pour-cent grapillés ici et là, au final, fait quand même un jolie progression.

Prenons un exemple concret : une personne qui serait partie à la retraite en 2010, à 65 ans, et qui aurait commencé à travailler à 19 ans, donc en 1965, aura vu son salaire réel presque doubler, pour un même poste, dans une même entreprise. Pas si mal (attention, on parle ici de moyennes, pour toute la Suisse).

Pour les femmes, la différence s’amenuise

Il est également intéressant de constater que le salaire réel des femmes, sur la période étudiée a plus progressé que celui des hommes. Certes, pour un poste et des responsabilités égales, il reste inférieur, mais sur le long terme, la différence s’amenuise.

Finalement, le salaire nominal, lui, a explosé : en 70 ans, il a été multiplié par 22 ! Ce qui est une assez bonne illustration de l’inflation. Autrement dit, les prix à la consommation, selon l’Office fédéral de la statistique, a plus que septuplé ces 70 dernières années, soit une moyenne de 1% environ par année. De nouveau, sur deux ou trois ans, ça ne paraît pas grand chose, mais sur la durée d’une vie humaine, ça commence à faire beaucoup !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

× Nous avons bien reçu votre commentaire et vous en remercions. Il a été traité avec succès.

Commentaires

Nombre de caractères restants: 800
captcha

Aucun commentaire n'a encore été publié sur cette page.

Formulez le premier commentaire.