Banque nationale suisse
Suivre en direct la surchauffe immobilière
Emploi, revenus et conjoncture
Argent, monnaie et finance
()
33 Visites
Suivre en direct la surchauffe immobilière
mercredi 30 mai 2012

Cela semble une évidence que les prix des appartements ainsi que des maisons en Suisse continuent à augmenter comme le réfère l’article «La surchauffe immobilière peut être suivie en direct sur Internet» (Servan Peca, Le Temps, 25 avril 2012).

Immoscout24 passe outre cette évidence et lance un indice des prix pour l’immobilier en temps réel pour en mesurer l’augmentation.

Cet indice est très réactif car il intègre chaque nouvelle annonce privé ou professionnelle en cinq minutes. Un des risque serait la prise en compte de fausses annonces avec des prix fictifs qui pourrait biaiser cet indice. Mais selon Olivier Rihs, directeur de la maison mère Scout24 pour la Suisse, chaque annonce est contrôlée et grâce à la transparence du site Internet «les offrants finissent par s’aligner».

Le but de cet outil de gestion «révolutionnaire» est d’aider à anticiper les risques d’une éventuelle bulle immobilière ainsi que de proposer des signaux avant-coureurs du marché en question.

D’autre part cet indice prend en compte les donnée uniquement depuis début 2010 ce qui ne laisse pas entrevoir la dernière bulle spéculative du début des années ‘90 pour la comparer avec les chiffres plus récents.

L’indice «UBS Swiss Real Estate Bubble Index» est un complément d’information qui pourrait pallier à ce manquement. Il montre de manière plutôt claire la bulle immobilière du début des années ’90 avec une possibilité de la comparer aux chiffres de fin 2011 où l’on voit un certain risque de surchauffe mais qui n’a pas encore atteint le niveau critique précédent.

Pour l’équipe d’iconomix
Alexandre Mondoux

Pour des informations supplémentaires sur le thème:

× Nous avons bien reçu votre commentaire et vous en remercions. Il a été traité avec succès.

Commentaires

Nombre de caractères restants: 800
captcha

Aucun commentaire n'a encore été publié sur cette page.

Formulez le premier commentaire.