Banque nationale suisse
Sécurité sociale: d’hier à aujourd‘hui
Recommandations
Etat et société
()
110 Visites
Sécurité sociale: d’hier à aujourd‘hui
jeudi 05 octobre 2017

Une nouvelle plateforme retrace le long chemin de la sécurité sociale en Suisse.

Source: wikimedia - Mihály Munkácsy (Public Domain)

A l’occasion de son 100ème anniversaire, l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) a décidé de retracer l’histoire de la sécurité sociale en Suisse. Le résultat? La plateforme «Histoire de la sécurité sociale». Cette dernière a été développée par les universités de Bâle et Zurich ainsi que l’Ecole d’études sociales et pédagogiques (EESP) de Lausanne.

Via diverses rubriques, la plateforme offre des vues intéressantes en lien avec le développement de la sécurité sociale en Suisse. En plus des chiffres les plus importants, il y a des contributions concernant divers aspects des assurances sociales comme le chômage ou la maladie. Le cadre légal est également présenté.

La rubrique «Synthèse» comporte une belle frise chronologique, qui s’étend de 1848 jusqu’à 2010. On y trouve des événements historiques importants comme la fondation de la SUVA (1912) ou aussi l’échec de la première loi sur l’assurance contre la maladie et les accidents (1900). Pour chaque entrée il y a une description courte qui classe et explique l’événement.

Sous la rubrique «Risques» se trouve des exemples des risques assurés de nos jours, comme le chômage ou l’invalidité. Les assurances présentées ont été instaurées à des moments différents et après un chemin souvent difficile et plein d’obstacles. Beaucoup d’entre elles étaient, dans un premier temps, privées. Il y avait, par exemple, avant l’introduction d’une assurance générale contre le chômage, des «caisses de chômage» qui souvent étaient fondées par des organisations syndicales. En effet, l’affiliation à une caisse de chômage impliquait souvent l’adhésion à un syndicat.

L’esprit du temps influence beaucoup l’importance attribuée à un risque. Ainsi, la protection contre les risques du travail en usine était le but principal des assurances sociales jusqu’au milieu du 20ème siècle.

La rubrique «Protagonistes» dresse le portrait d’importants représentants de la politique, des sciences et de l’administration. De Hans Peter Tschudi à Ruth Dreifuss en passant par Ernst Kaiser. On y trouve aussi des présentations de situations vécues ou d’associations et d’organisations qui ont marqué l’évolution de la sécurité sociale.

Sous la rubrique «Institutions», on découvre les différentes autorités publiques et organisations privées, souvent bénévoles, qui se chargent de la gestion et de la mise en pratique de la sécurité sociale. En général il y a une tendance vers plus de responsabilité fédérale. Malgré ce développement, des organisations privées continuent d’offrir des prestations complémentaires. Dans la même catégorie, des autorités publiques importantes comme les caisses de compensation sont présentées.

Les rubriques «Thèmes» et «Chiffres» offrent des connaissances contextuelles captivantes comme l’influence du fédéralisme et de la démocratie. Des indicateurs pour les assurances renseignent sur le développement du nombre des assurés et sur le poids financier de l’assurance.

En 1960 déjà 80% de la population étaient assuré contre la maladie, l’obligatoire ne suivit qu’en 1994. Le nombre des assurances a diminué rapidement depuis 1960. S’il y avait, à l’époque, encore plus de 1000 caisses différentes, il n’en reste aujourd’hui plus que 86; avec les cinq plus grandes couvrant la moitié des assurés.

La plateforme donne une vue d’ensemble sur l’histoire de la sécurité sociale et offre la possibilité de découvrir dans les thèmes qui vous intéressent.

Pour en savoir plus

Pour l’équipe d’iconomix,
Sébastien Bétrisey et Florence Mauli

× Nous avons bien reçu votre commentaire et vous en remercions. Il a été traité avec succès.

Commentaires

Nombre de caractères restants: 800
captcha

Aucun commentaire n'a encore été publié sur cette page.

Formulez le premier commentaire.