Blogs apparentés

 
 
L’équipe d’iconomix, lundi, 27 mars 2017, 12:03

Taux d’intérêt négatif: quel impact sur la population?

Quels sont les effets du taux d’intérêt négatif sur les ménages? Bref tour d’horizon du rapport établi par le Conseil fédéral.

Le taux d’intérêt négatif a rendu plus difficile l’achat d’un logement. Photo:
Pixabay.

En janvier 2015, la Banque nationale suisse (BNS) a introduit un taux d’intérêt négatif sur les avoirs en comptes de virement. Depuis, les banques et d’autres intervenants sur les marchés financiers payent un intérêt sur les avoirs à vue qu’ils détiennent auprès de la BNS. Comme il s’agit, sous cette forme, d’une nouveauté, le taux d’intérêt négatif suscite beaucoup d’inquiétudes, surtout en ce qui concerne ses effets sur la population. A cet égard, le Conseil fédéral a publié il y a peu un Rapport sur la politique monétaire, qui décrit notamment les incidences du taux d’intérêt négatif sur les ménages.

Conséquences pour les ménages

Les ménages ressentent le taux d’intérêt négatif de différentes manières, mais ne sont pas forcément tous concernés par chacun de ses effets. En réalité, l’impact du taux d’intérêt négatif varie fortement en fonction de la fortune ou selon que l’on est propriétaire d’un logement.

  • Petits épargnants: Sur les comptes d’épargne ordinaires, les petits épargnants perçoivent jusqu’ici des intérêts certes modestes, mais dont les taux nominaux sont toutefois positifs. Le problème qui se pose est pourtant le suivant: plus les intérêts sont bas, plus les frais liés aux comptes pèsent lourd. Certaines banques ont ainsi augmenté leurs frais afin de compenser une partie du taux d’intérêt négatif, ce qui ne fait que renforcer son effet. Quelques-unes ont également introduit un taux d’intérêt négatif touchant leurs épargnants privés fortunés.
    La Banque Alternative est actuellement la seule à prélever des intérêts sur les avoirs des petits épargnants. Si d’autres banques venaient à procéder ainsi, cela pourrait pousser les épargnants privés à retirer leurs avoirs et à les conserver chez eux en espèces. La détention d’espèces implique toutefois également des risques, mais aussi des coûts, notamment en termes de transport et de sécurité.
    Concernant la prévoyance-vieillesse privée (pilier 3a), le Conseil fédéral estime que l’impact du taux d’intérêt négatif est limité, étant donné que ce type de placement est selon lui surtout motivé par les déductions fiscales.
  • Propriétaires de logements: Le bas niveau des taux d’intérêt et, partant, des taux hypothécaires entraîne un accroissement de la demande immobilière. En conséquence, les prix de l’immobilier augmentent à court terme, ce qui rend les logements moins accessibles aux nouveaux acheteurs (toutes choses égales par ailleurs). En raison des taux bas, l’octroi de crédits a été soumis à des restrictions supplémentaires, ce qui rend le financement encore plus difficile. En revanche, les personnes qui possèdent déjà un logement peuvent profiter des taux bas et payent moins pour leur hypothèque.
  • Effets indirects: Les particuliers sont aussi indirectement touchés par le taux d’intérêt négatif via les assurances, notamment les assurances sociales. En effet, selon le Conseil fédéral, ce sont justement les assurances sociales qui ressentent très fortement le taux d’intérêt négatif, car elles ont du mal à atteindre l’objectif légal de rendement, quasiment impossible à réaliser si les taux d’intérêt sont très bas, voire négatifs. Comme elles courent le risque d’un déficit de financement, les assurances sociales et notamment les caisses de pension, en quête de rendements plus élevés, doivent donc opter pour des placements plus risqués. En cas d’échec, cela peut avoir de graves conséquences. Dans un tel cas, les assurés (donc les employés et leurs entreprises) devraient vraisemblablement essuyer des pertes afin de pouvoir couvrir les coûts supplémentaires.

Pour la majorité des ménages, les répercussions du taux d’intérêt négatif se sont donc jusqu’ici limitées à un cadre prévisible et supportable. L’avenir nous dira dans quelles proportions cette situation est susceptible d’évoluer si le taux d’intérêt demeurait négatif.

Blogs apparentés:

Pour en savoir plus:

Pour l’équipe d’iconomix,
Florence Mauli et Sébastien Bétrisey

entry tx_cabagblog_domain_model_entry Multi 912 24 1430
(0)
(0)
 
41 Visites, 0 Commentaires
 
Commentaires (0)Commenter
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire


*

Entrez le code

Les champs marqués d’un astérisque (*) doivent être remplis.

Remarque: Nous apprécions les discussions franches, mais nous nous réservons le droit d’effacer les propos insultants. Pour plus d’infos, voir les Règles concernant les commentaires

 

Annuler